Programme d’aide à la recherche et au transfert (PART)

Le programme PART du ministère de l’Enseignment supérieur, de la Recherche et de la Science du Québec (MESRS) vise à mettre en valeur le potentiel des ressources humaines et technologiques des établissements et des centres collégiaux de transfert de technologie (CCTT) pour répondre aux besoins d’innovation technologique dans les entreprises québécoises.

Il permet à la fois d’enrichir la tâche des enseignantes et des enseignants et de resserrer les liens entre les entreprises et les établissements d’enseignement collégial.

Il permet également de subventionner des projets de recherche appliquée dont les résultats se matérialisent le plus souvent dans un transfert réel à l’entreprise québécoise, particulièrement la PME, et dans l’innovation.

Il soutient les activités de recherche à caractère technique et technologique ainsi que les activités de développement, d’implantation ou d’optimisation de la technologie à court terme, et ce, dans la mesure où ces activités sont du domaine de la recherche appliquée, du développement expérimental ou de l’avancement technologique.

Le Ministère offre aux centres de transfert, tels Innofibre, des ressources financières qui leur permettent de participer au développement technologique ainsi qu’au transfert de ces connaissances auprès d’entreprises partenaires.

Les objectifs du programme sont les suivants:

  • soutenir la recherche appliquée réalisée par un établissement ou par un CCTT afin de favoriser l’innovation technologique dans les entreprises du Québec;
  • favoriser la participation du personnel enseignant dans des activités de recherche appliquée en vue d’assurer des retombées sur l’enseignement et la formation, notamment la formation technique.

Programme d’innovation dans les collèges et la communauté – subventions de recherche et développement appliquée (RDA)

Les subventions de RDA du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) appuient des projets de recherche et développement appliqués bien définis menés conjointement par des chercheurs des collèges et leurs partenaires du secteur privé. Les entreprises partenaires et le CRSNG partagent les coûts directs des projets. La durée des projets peut varier de six mois à trois ans.

Un projet de RDA peut se situer à n’importe quel point de la gamme des activités de R et D, pourvu qu’il respecte le mandat de recherche, de formation et de transfert de technologie du collège visé. Chaque demande doit faire état d’un partenariat étroit avec une entreprise, d’une planification détaillée et d’une solide justification du budget établi. Elle doit aussi préciser clairement les hypothèses sous-jacentes, les approches prévues, les jalons et les résultats escomptés.

Les objectifs des subventions de RDA sont:

  • offrir aux entreprises établies au Canada l’accès à des connaissances, à une expertise et aux capacités dans les collèges canadiens;
  • former des étudiants pour qu’ils acquièrent les compétences techniques essentielles requises par les entreprises.

Les collaborations mutuellement bénéfiques pour les parties concernées devraient procurer des avantages économiques aux entreprises partenaires et au Canada.

Programme d’accès à l’innovation pour les entreprises (PAIE)

Le Programme d’accès à l’innovation pour les entreprises (PAIE) est un programme pilote du gouvernement du Canada, annoncé dans le budget de 2013, qui prévoit un montant de 20 millions de dollars pour aider les petites et moyennes entreprises (PME) à accéder à des services commerciaux ou à de l’aide technique offerts par des établissements d’enseignement et d’autres organismes de recherche financés par l’État dans le but de commercialiser plus rapidement de meilleures innovations.

Les demandes doivent être transmises au PARI-CNRC par la PME.  Les frais de sous-traitance sont remboursables à 75% à la PME jusqu’à concurrence de 50000$ par le PARI-CNRC.

Les projets admissibles sont des projets à court terme pour lesquels l’aide technique ou le service commercial contribue à accélérer la commercialisation d’un produit ou de résultats de recherche universitaire. Ces projets doivent favoriser le développement de liens viables entre l’entreprise et le fournisseur de services. Parmi les autres aspects également pris en compte figurent la capacité du fournisseur de services et l’aide financière disponible.

Exemples de services techniques soutenus par le PAIE

  • Optimisation de produit
  • Développement, analyse ou optimisation de processus
  • Essais spécialisés

Exemples de services commerciaux soutenus par le PAIE

  • Recherche de marché
  • Développement de stratégie de marketing
  • Analyse concurrentielle
  • Développement de stratégie d’affaires

Pour en savoir plus sur l’aide financière disponible , contactez Mario Parenteau au 819-376-5011 poste 4514.